OFFRES SPECIALES

Du 24 mai au 30 juin, jusqu'à 50 000€ DE REMISE* sur une sélection de résidences.  › Découvrez les offres ici

Merci votre demande d'informations a bien été envoyée.
  • Accueil
  • Prêt à taux zéro : le guide complet pour profiter du PTZ en 2024

Prêt à taux zéro : le guide complet pour profiter du PTZ en 2024

Et si vous achetiez une partie de votre future résidence principale avec un prêt à 0% de taux d'intérêt ? C'est possible en choisissant l'immobilier neuf. Grâce à ce guide complet, découvrez tous les détails et toutes les conditions.

Devenir propriétaire de sa résidence principale grâce au prêt à taux 0% 2024


A partir du 1er janvier 2024, le PTZ évolue, découvrez ici les 5 nouveautés du dispositif !

Le Prêt à Taux Zéro 2024 (PTZ 2024) a été confirmé afin de faciliter la première accession à la propriété des particuliers. Les conditions d’éligibilité aménagées par le Gouvernement sont présentées ci-dessous.

Pour l’acquisition de votre résidence principale, vous pouvez cumuler les avantages du PTZ 2024, les frais de notaire réduits et, dans certaines localités, la TVA réduite à 5.5% !


EN SAVOIR PLUS

Quels sont les avantages du PTZ ?


En 2024, le Prêt à Taux 0% favorise l’accession à la propriété des jeunes ménages et de tous ceux qui achètent pour la première fois et offre de nombreux avantages :

  • Financement jusqu’à 50 % du prix votre logement neuf
  • Possibilité de remboursement du prêt zéro % à compter de 5, 10 ou 15 ans, selon vos revenus
  • Allongement des prêts, jusqu’à 25 ans, pour réduire les mensualités

De plus, en achetant dans le neuf, vos frais de notaire sont réduits !
Pour un logement neuf, ces frais ne représentent que 2 à 3% du prix d'achat. Un avantage par rapport à l’immobilier ancien qui vous fait profiter d’une belle économie !


DÉCOUVRIR TOUS LES AVANTAGES

Quel est le fonctionnement du PTZ 2024 ?

Créé en 1995, le prêt à taux 0% a fait ses preuves. Le PTZ est un prêt aidé par l’Etat, qui prend en charge les intérêts. C’est donc pour l’emprunteur un prêt « à taux zéro », remboursable sans intérêt (l’assurance emprunteur est toutefois obligatoire).

Il est destiné aux primo-accédants : toute personne n’ayant pas été propriétaire dans les deux années précédant l’offre de prêt et dont les ressources sont inférieures à un plafond établi par décret.

A noter : la loi de finances pour 2018 a recentré ce dispositif pour les opérations de logement neuf, sur certaines zones uniquement (zones A et B1) et dans les communes dont le territoire est couvert par un contrat de redynamisation. De fait, les zones B2 et C ont donc été retirées définitivement du dispositif depuis le 1er janvier 2020.


DÉTERMINEZ LA ZONE FISCALE DE LA COMMUNE ICI

Quelles conditions pour bénéficier du prêt à taux zéro ?

  • Acheter votre première résidence principale
    ou ne pas avoir été propriétaire (que ce soit par voie d'acquisition, d'héritage ou de donation) au cours des 2 années précédant l'émission de l'offre de prêt.
  • Financer l’acquisition de votre résidence principale.
    Vous devez l'occuper au moins 8 mois par an.
  • Habiter le logement
    durant les 6 années ayant suivi le versement du prêt et au plus tard 1 an après la fin des travaux de votre acquisition. Vous pouvez cependant bénéficier d'un PTZ, si vous achetez un logement qui deviendra votre résidence principale au moment de votre retraite. Vous devrez alors en faire votre résidence principale dans un délai maximum de 6 ans.
  • Souscrire d’autres prêts
    Le PTZ est conçu comme un complément financier. Il ne doit pas représenter plus que le montant du ou des autres prêts, d’une durée supérieure à 2 ans, concourant au financement de l'opération. S'il représente 50% du coût total de votre projet, il ne devra pas dépasser plus de 25% du montant des autres prêts.
  • Avoir des ressources inférieures à un plafond
    Le détail des plafonds de ressources est présenté ci-dessous.
  • Le logement neuf doit être conforme aux réglementations thermiques et environnementales
    Aujourd’hui, l’ensemble des permis de construire déposés depuis le 1er janvier 2022 pour la réalisation de logements neufs sont conformes à la RE 2020.


FAIRE VOTRE SIMULATION

Quels plafonds de ressources pour bénéficier du PTZ ?

Pour profiter du PTZ, les revenus du foyer ne doivent pas dépasser un plafond qui dépend :

  • de la composition du foyer (nombre de personnes devant occuper le futur logement),
  • de la zone où se situe le logement (voir détails des zones ici).

Les plafonds de ressources du PTZ depuis le 1er janvier 2024 :

Occupants du logement 
Zone A ou Abis


Zone B1


1 personne

49 000 €
34 500 €

2 personnes

73 500 €
51 750 €

3 personnes

88 200 €
62 100 €

4 personnes

102 900 €
72 450 €

5 personnes

117 600 €
82 800 €

6 personnes

132 300 €
93 150 €

7 personnes

147 000 €
103 500 €

8 personnes et plus


161 700 €
113 850 €


L’appréciation des ressources se fait sur le Revenu Fiscal de Référence (RFR) des revenus de l’année N-2 de toutes les personnes destinées à occuper le logement. Par exemple : pour une acquisition réalisée en 2024, c’est le RFR 2022, figurant sur l’avis d’imposition 2023, qui devra être inférieur aux plafonds de ressources. Toutefois, si le coût total de l'opération à financer divisé par 9 est supérieur à vos revenus, c'est ce montant calculé qui devra être pris en compte.

Quels montants de prêt à 0% ?

Accordé par les établissements bancaires conventionnés par l’État, le PTZ 2024 vous permet de financer jusqu’à 50% de votre acquisition (en zone A, Abis et B1), et ce, sans intérêts d’emprunt.

Pour un logement neuf, les montants maximum du financement à prêt 0% PTZ sont calculés sur la base des éléments ci-dessous :

1 - le coût total de votre projet plafonné en fonction du nombre de personnes occupant le logement et de sa localisation. Ainsi, dans une commune de la zone A, un couple sans enfant verra son prêt à taux zéro calculé sur une base de 225 000€ (même si le bien coûte 250 000€ par exemple).

Occupants du logement 
Zone A ou Abis


Zone B1


1 personne

150 000 €
135 000 €

2 personnes

225 000 €
202 500 €

3 personnes

270 000 €
243 000 €

4 personnes

315 000 €
283 500 €

5 personnes et plus

360 000 €
324 000 €


Valeurs : avril 2024


2 - votre coefficient familial calculé en fonction du nombre de personnes composant le foyer.

Occupants du logement 
Coefficient familial à utiliser


1 personne

1

2 personnes

1,5

3 personnes

1,8

4 personnes

2,1

5 personnes et plus

2,4


Valeurs : avril 2024


3 - la tranche de revenus calculée en fonction de vos revenus et de votre coefficient familial


Montant de vos revenus divisé par votre coefficient familial



Zone A ou Abis

Zone B1Tranche de revenus à prendre en compte
Jusqu'à 25 000 €
≤ à 19 500

Tranche 1


De 25 001 € à 31 000 €
De 21 501 € à 26 000 €Tranche 2

De 31 001 € à 37 000€

De 26 001 € à 30 000 €Tranche 3

De 37 001 € à 49 000 €

De 30001 € à 34 500 €
Tranche 4


Valeurs : avril 2024


4 - la part maximum du prêt à taux zéro dans le financement

Tranche de revenus
Pourcentage correspondant


Tranche 1

50 %

Tranche 2

40 %

Tranche 3

40 %

Tranche 4

20 %


Valeurs : avril 2024


Exemple de calcul


Un couple avec un enfant disposant de 62 000€ de revenus annuels souhaite acheter un appartement neuf de 3 pièces au prix de 350 000€ en zone A bis. Le montant maximal pris en compte pour le calcul du PTZ est de 270 000€. Le coefficient familial est de 1,8. La tranche de revenus (62 000€ / 1,8 = 34 444€) est donc la tranche 3 et permet de financer jusqu'à 40% du montant maximal pris en compte soit 270 000€ x 40% = 108 000€. Le reste du coût d'acquisition doit être financé par un prêt bancaire classique ou conventionné et/ou un apport personnel.

Attention, dans le calcul, il est important de préciser que le montant du PTZ doit respecter deux conditions cumulatives : il ne doit pas dépasser le montant du ou des autres prêts qui participent au financement de votre projet d'acquisition ET lorsque le PTZ représente 50% du coût total, le montant ne doit pas dépasser de plus de 25% le montant du ou des autres prêts.

Quelle durée de remboursement du PTZ 2024 ?

Le Prêt à taux 0% est entré en vigueur le 1er janvier 2011, a été prorogé en 2018 jusqu’en 2021. Depuis, il a été prolongé de manière successive jusqu'en 2027. Les modalités de remboursement seront:

  • la durée de remboursement peut s’étendre au maximum à 25 ans,
  • plus vos revenus sont élevés, moins la durée du différé de remboursement du prêt sera longue

Le prêt à taux zéro doit être remboursé en une seule période ou deux périodes s'il y a un différé de remboursement (la première période étant utilisée pour remboursement les autres prêts).


RENCONTRER UN CONSEILLER COMMERCIAL

Déterminez la zone fiscale à laquelle est associée la commune où vous souhaitez réaliser votre achat immobilier

Depuis le 2 octobre 2023, le zonage des villes et communes françaises a évolué.

  • Zone A bis* : comprend Paris et 76 communes des Yvelines, des Hauts de-Seine, de Seine-St-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise ;
  • Zone A : agglomération de Paris (dont zone A bis), la Côte d’Azur, la partie française de l’agglomération genevoise, certaines agglomérations ou communes de certains départements où les loyers et les prix des logements sont élevés (La Rochelle, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Lille, Marseille ou Montpellier par exemple) ;
  • Zone B1 : comprend certaines grandes agglomérations ou dont les loyers et le prix des logements sont élevés, une partie de la grande couronne parisienne non située en zone A bis ou A, quelques villes chères (Le Havre, Caen, Dijon, par exemple) , les départements d’Outre-Mer ;
  • Zone B2 : villes-centre de certaines grandes agglomérations, grande couronne autour de Paris non située en zone A bis, A et B1, certaines communes où les loyers et les prix des logements sont assez élevés, communes de Corse non situées en zones A ou B1 ;
  • Zone C : zone faiblement tendue - le reste du territoire.

Voir le détail de toutes les communes par zone sur le site du Service Public

Profitez de prêts complémentaires !

Au PTZ 2024 peuvent s’ajouter différents prêts complémentaires :

  • Le PAS, prêt d’accession sociale,
  • Le prêt conventionné,
  • Le prêt immobilier bancaire,
  • Le PEL, prêt épargne logement,
  • Le prêt 1% logement, auprès de votre employeur,
  • D’autres prêts complémentaires


CONTACTER UN CONSEILLER COMMERCIAL

Promoteur immobilier en France
Plus d'informations ?

Contactez-nous dès maintenant pour obtenir plus d’informations de la part de votre conseiller commercial.

Merci. Votre demande a bien été prise en compte.
Une erreur de communication avec le serveur est survenue. Veuillez réessayer plus tard.
L'email est invalide.
Le numéro de téléphone est invalide.
Le code postal semble invalide.
Vous devez sélectionner au moins un programme.
Merci. Votre demande a bien été prise en compte.
Plus d'informations
Être rappelé
Plus d’informations ?
Prendre rendez-vous
Merci. Votre demande a bien été prise en compte.
Comment souhaitez-vous nous rencontrer ?
Proposition n°1 *
Proposition n°2 *
* champs obligatoires
Cochez la case de reCAPTCHA.